Témoignage de Frantz Dubus, gérant du château de Bois-le-Roi

Partager cette actualité

château de Bois-le-RoiFrantz Dubus devant le château de Bois-le-Roi.

 

Situé à Nailly en Bourgogne, le château de Bois-le-Roi est une magnifique propriété de style Louis XIII inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.
Le château est disponible à la location, pour les chambres d’hôtes comme pour les réceptions.
En juillet 2019, un incendie a brûlé une grange de 200m2 située à 40 mètres du château. La propriété était couverte depuis peu par SLA.

Nous avons recueilli le témoignage de Frantz Dubus, directeur de l’entreprise Château Bois-le-roi SARL.

Comment êtes-vus devenu client de SLA ?

« Cela faisait 30 ans que nous étions assuré par un assureur local sans compétence particulière pour les biens d’exception . Dans le cadre d’une révision du contrat qui nous paraissait nécessaire, nous n’arrivions pas à obtenir les réponses à nos questions. Un de mes amis assureur m’a recommandé SLA. Dominique de La Fouchardière s’est rendu sur place et un contrat sur mesure a pu être mis en place. »

Comment s’est passée la gestion du sinistre ?

«Les démarches d’après sinistre ont été entièrement gérées par l’expert-assuré qui a très bien représenté les intérêts de la famille propriétaire et du gérant exploitant le château auprès de la Compagnie. Les travaux de déblaiement des gravats et de protection du site ont pu être entrepris très rapidement en plein mois d’aout permettant ainsi la continuité des activités de réception. Le délai de règlement du sinistre s’est fait sur une période raisonnable de 6 mois. Même si la gestion a été bonne par SLA, un tel sinistre est une expérience que je ne souhaite à personne»

En quoi SLA a pu vous être utile depuis la souscription de votre contrat ?

« Sur les conseils de SLA, les surfaces développées avaient bien été calculées et prises en compte dans le contrat d’assurance. De ce fait, aucune contestation n’a pu naître dans le calcul de l’indemnité correspondant à la reconstruction à neuf du bâtiment et concernant le montant des primes. Finalement, le sinistre a révélé que le contrat mis en place par SLA correspondait parfaitement aux besoins d’un bien à usage mixte (privé et professionnel). »

www.boisleroi.com


Partager cette actualité
Tagués avec : , , , , ,